Producteurs laitiers canadiens et athlètes féminines

Pourquoi les producteurs laitiers canadiens apportent-ils un tel appui aux athlètes féminines? L'industrie laitière souhaite avant tout promouvoir un mode de vie actif et plus sain, et cette association est par conséquent toute naturelle. Or, ce lien de solidarité est bien plus fort qu'il n'y paraît. Wally Smith, ancien président des Producteurs laitiers du Canada, nous en explique les raisons.

« Dans le cadre d'une analyse exhaustive, nos recherches ont révélé que les femmes ne recevaient pas toute l'attention méritée de la part des commanditaires et des médias, et ce, en dépit du fait qu'elles connaissent de plus en plus de succès sur la scène sportive mondiale, sont plus actives dans les sports récréatifs et s'intéressent davantage au sport. Leurs efforts et prouesses n'étaient selon nous pas célébrés à leur juste valeur. »

Selon les données publiées par l'Association canadienne pour l'avancement des femmes, du sport et de l'activité physique (ACAFS), une fille sur six abandonnera la pratique d'un sport pendant l'adolescence.

Ce constat a incité les producteurs laitiers canadiens à chercher des façons de remédier à la situation et a inspiré la création du mouvement Nourrir la passion du sport féminin.

Valoriser les femmes et inspirer le monde

Selon Tom Hoogendorn, producteur laitier établi en Colombie-Britannique, le soutien offert aux athlètes féminines s'avère essentiel à la construction d'un avenir meilleur.

Tom Hoogendorn sur la ferme familiale.

Tom Hoogendorn, producteur laitier canadien

« Toute action qui valorise les femmes, qui reconnaît leurs efforts et qui renforce leur confiance en elles est bénéfique, surtout pour la jeune génération. »

Lorsque les jeunes femmes pratiquent un sport et sont actives, elles transmettent leur passion à tous ceux et celles qui croisent leur route. Le producteur se souvient d'ailleurs de sa rencontre avec la joueuse de curling et médaillée d'or Jennifer Jones.

« Je l'ai rencontrée à Vancouver et elle était formidable! Elle a même réussi à émouvoir les plus endurcis des agriculteurs! Ils ressortaient de là la larme à l'œil. »

Pour les athlètes féminines, ce soutien génère une multitude de retombées positives qui vont bien au-delà de la simple performance. La productrice laitière de l'Île-du-Prince-Édouard Joy Stewart en sait quelque chose, puisque sa famille et elle participent activement à l'organisation de tournois locaux pour l'équipe de ringuette de sa fille.

« Je crois que le sport fait de nos jeunes filles de meilleures personnes, affirme-t-elle. Faire partie d'une équipe, c'est aussi apprendre à collaborer avec les autres. Nos sportives apprennent à bien partager le temps qu'elles investissent dans le sport et dans leurs études. Elles acquièrent aussi des aptitudes qui leur seront fort utiles dans la vie, elles font preuve d'une plus grande maturité et se montrent plus confiantes. »

C'est pour ces raisons que les producteurs laitiers canadiens soutiennent les athlètes féminines grâce au programme Nourrir la passion du sport féminin.

La famille de Ron et Joy Stewart, producteurs laitiers canadiens.

Ron Stewart et Joy Stewart, producteurs laitiers canadiens

Wally Smith ajoute : « nous savons que le sport peut aider les filles à mieux réussir à l'école, à travailler en équipe, à se fixer des objectifs, à accroître leur confiance en elles et à évacuer le stress. Nous sommes malheureusement encore témoins de plusieurs inégalités lorsqu'il est question de sport féminin ».

Une cause qui mérite d’être défendue

Les producteurs laitiers canadiens souhaitent promouvoir l'équité dans le sport et faciliter plus que jamais la façon d'appuyer les athlètes féminines.

« Il faut à tout prix reconnaître l'importance de cette initiative et participer activement au mouvement, souligne Wally Smith. Encouragez votre sœur, votre nièce, votre fille et votre mère à être actives et à se réaliser dans le sport. Assistez aux événements sportifs féminins et regardez-les à la télévision et en ligne ».

De façon concrète, Smith invite tous les Canadiens et Canadiennes à prendre part au mouvement, et ce, en un seul clic.

« Appuyez le mouvement en suivant Nourrir la passion du sport féminin sur les réseaux sociaux grâce au mot-clic #ViveLeSportFéminin. »

Rejoignez le mouvement sur TwitterInstagram et YouTube